Retour
Valentin Loellmann: NYC Solo Show - En collaboration avec Twenty First Gallery
Valentin Loellmann: NYC Solo Show - En collaboration avec Twenty First Gallery
Valentin Loellmann: NYC Solo Show - En collaboration avec Twenty First Gallery
Valentin Loellmann: NYC Solo Show - En collaboration avec Twenty First Gallery
Valentin Loellmann: NYC Solo Show - En collaboration avec Twenty First Gallery
Valentin Loellmann: NYC Solo Show - En collaboration avec Twenty First Gallery
Valentin Loellmann: NYC Solo Show - En collaboration avec Twenty First Gallery

Valentin Loellmann: NYC Solo Show

En collaboration avec Twenty First Gallery

31/05/2019 - 16/07/2019

Lieu :
Twenty First Gallery - 76 Franklin Street, New York NY10003, USA

Twenty First Gallery, en collaboration avec la galerie parisienne Galerie Gosserez, a le plaisir de présenter la première exposition individuelle à New York de l'artiste-designer Valentin Loellmann. Cet artiste allemand est reconnu pour son assemblage méticuleux de matériaux, de textures et de formes, pour créer des meubles oniriques dans lesquels se mêlent et s'entremêlent lignes, fonctions et émotions. Cette exposition marque le tout premier voyage de Valentin Loellmann à New York, où il présentera une sélection de pièces expressives tirées de ses nombreuses collections. L'exposition Valentin Loellmann : Solo Show sera ouverte au public le 31 mai et pourra être visitée jusqu'au 19 juillet 2019, à la galerie Twenty First (76 Franklin Street, New York, NY 10013).

Parmi les pièces maîtresses de cette exposition se trouvent les oeuvres suivantes de Valentin Loellmann : Steps 1x12, un escalier sculptural en inox poli mirroir et noyer; Blue Brass,  une table basse spectaculaire en résine et laiton massif; Brass, une chaise longue en noyer et laiton massif; Copper, une enfilade en bois noirci et cuivre patiné; et Steps 2/6 en cuivre et noyer noirci. Valentin Loellmann aime à qualifier son travail de rhizomatique: il le pense comme une forme née d'une arborescence sous-jacente qui remonterait à la surface. Les lignes, en évolution constante, se transforment au gré des oeuvres, de telle sorte qu'il ne sait jamais à l'avance ce qu'elle vont devenir.