Retour

Christie's Paris x Galerie Gosserez

Publiée le 22/01/2022

Cécile Verdier, Présidente de Christie's France
invite

Marie-Bérangère Gosserez, fondatrice de la Galerie Gosserez,

pour l'exposition

Christie's Paris x Galerie Gosserez

Du vendredi 11 au jeudi 17 février 2022 
(sauf dimanche 13 février 2022)
De 10h à 18h

Christie's
9, avenue Matignon 75008 Paris

 

INTERVIEW CROISEE

Cécile Verdier - Marie-Bérangère Gosserez

Bonjour Cécile Verdier, Christie’s Paris ouvre ses espaces à la création contemporaine en dehors de ses périodes de vente, expliquez-nous cette initiative ?

CV : Première Maison de vente internationale, Christie’s se veut aussi une Maison au sens premier du terme, c’est-à-dire un lieu de vie ouvert sur la ville et sur la société. Nos espaces d’exposition, réaménagés par Jacques Grange, ont vocation à accueillir un public au-delà des seuls enchérisseurs, et en particulier des jeunes ou des passionnés de tous les univers créatifs. Nous avons donc décidé d’ouvrir ces lieux à des artistes ou des galeristes pour qu’ils s’expriment dans des conditions privilégiées.

A travers cette initiative, nous souhaitons conforter l’image de Christie’s Paris comme acteur à part entière de la scène culturelle et créative française faisant à laquelle nous apportons une clientèle et une visibilité internationale, tout en faisant découvrir Christie’s à un nouveau public.

Pour cette première manifestation, vous avez invité la galeriste Marie-Bérangère Gosserez à exposer des œuvres de design contemporain. Pourquoi ce choix ?

CV : Nous donnons carte blanche à des personnalités dont la trajectoire est remarquable et qui mettent en valeur le rôle de catalyseur de Christie’s dans le monde artistique. Marie-Bérangère Gosserez a commencé son parcours chez Christie’s, dans le département design. Elle a fait beaucoup de chemin depuis, successivement antiquaire puis commissaire-priseur, avant de devenir la galeriste unanimement reconnue dans le design contemporain qu’elle est aujourd’hui. En tant qu’ancienne de notre Maison, nous sommes fiers de son parcours et heureux de collaborer avec elle de nouveau à travers cet évènement.

Marie-Bérangère est une femme de conviction qui s’est engagée au service de nouveaux talents, des designers souvent jeunes qu’elle a accompagné jusqu’à la reconnaissance internationale. C’est donc cet engagement, la justesse de ses choix et son univers qui combine poésie et modernité que nous avons choisi de partager avec un large public.

Marie-Bérangère Gosserez, on dit parfois que les galeristes et les Maisons de vente sont concurrentes, et vous voilà invitée chez Christie’s, que répondez-vous ?

MBG : Pour ce qui est de la création contemporaine sur le premier marché, je dirais interdépendantes plutôt que concurrentes, et c’est aussi le message que nous souhaitons faire passer avec Cécile Verdier. Nous travaillons toutes les deux pour que les artistes contemporains puissent s’exprimer et explorer de nouveaux territoires mais aussi trouver leur public et vivre de leur art.

Pour la Galerie Gosserez cette invitation est une reconnaissance du travail que nous menons depuis 2010 dans nos deux show-rooms du Marais pour faire émerger une génération de talents autour d’une démarche haute-couture, de savoir-faire exclusifs et d’incursions dans les problématiques actuelles ou écologiques.

J’avais une formation de juriste qui ne me destinait pas du tout vers l’art et ce sont en effet mes années chez Christie’s qui m’ont amenée à devenir commissaire-priseur, puis à m’engager dans une voie plus personnelle. La poésie est la clé de ma direction artistique, une esthétique toute en nuances et variations qui forme le fil conducteur de ma collaboration avec les designers. C’est ce qui me passionne ! Cette exposition, c’est donc une boucle qui se ferme, tout en ouvrant de nouveaux champs de collaborations dans le futur.

Qu’avez-vous préparé à l’occasion de cette exposition ?

MBG : Le public pourra découvrir une sélection de nos plus belles pièces de design dans un lieu qui se prête parfaitement à leur exposition, notamment pour les plus grandes d’entre elles, comme les meubles de Valentin Loellmann ou la suspension en nid d’abeille aéronautique de Vincent Poujardieu. Toutes les pièces seront à vendre. Le public pourra par exemple acheter les sculptures lumineuses de Diane de Kergal, composées de gigantesques et incroyables cocons tissés par des vers à soie. L’une des choses les plus originales qui soient données à voir ! Une des pièces de l’artiste vient d’ailleurs d’intégrer les collections du Mobilier National. Nous avons également imaginé une scénographie différente de ce que le public a l’habitude de voir dans nos galeries. Nous souhaitions changer le regard sur l’exposition de type white cube et proposer une mise en scène murale qui (d)étonne. Ainsi, nous présenterons une nouvelle version de « l’affichage sauvage » qui mettra nos designers en avant. Il s’agit d’un clin d’œil très actuel à nos racines urbaines et aux Fashion Weeks parisiennes, mais chut c’est une surprise (rires)

Cécile Verdier, un mot pour terminer ?

CV : J’ai hâte de découvrir la scénographie et les pièces exposées. C’est une carte blanche, donc la liberté de surprendre est importante : ce sera le meilleur témoignage de la volonté de Christie’s Paris d’être un pôle de créativité et d’échanges sur une scène artistique parisienne en pleine effervescence.